Au STIF, le 26 pour un nouveau tramway - 26 février 2015
Au STIF, le 26 pour un nouveau tramway s[...]
Document Adobe Acrobat [276.3 KB]
Certes, mais, néanmoins, dans ce compte rendu du 23 février, il n'est pas inintéressant de lire que :
- le projet Eole "devrait pouvoir être engagé dès 2015 dans son ensemble". Ce qui n'apparait pas évident par ailleurs.
- A propos de la 15 sud, "avec une grande attention apportée aux interconnexions avec le réseau existant...et à l'intermodalité aux futures gares". Ce qui n'était pas dit il y a encore peu de mois.
A suivre dans la mise en œuvre concrète.
Pierre Bédier : « Sur Eole, l'attitude de Paris est un peu cavalière » - 23 février 2015
RER E à l'ouest 23 février 2015.pdf
Document Adobe Acrobat [250.1 KB]
Deux ans de retard pour la ligne 11 du métro - Vu dans la Lettre Confidentielle de Ville, Rail et Transports - 23 février 2015
deux ans de retard pour M 11 - 21 févrie[...]
Document Adobe Acrobat [265.3 KB]
SNCF se mobilise pour faire reculer la fraude - dossier de presse - 19 février 2015
dossier de presse SNCF -Lutte anti fraud[...]
Document Adobe Acrobat [2.3 MB]
Où est passée la Tangentielle Nord ? - 16 février 2015
Vu dans la Lettre Confidentielle de Vill[...]
Document Adobe Acrobat [170.7 KB]
La ligne T 3 du tramway poursuit sa route à l'ouest - 12 février 2015
La ligne T3 du tramway poursuit sa route[...]
Document Microsoft Word [51.8 KB]

On note que l'idée du bouclage complet en tram a été revue à la baisse, si ce n'est peut-être un court prolongement du T3a pour donner accès à la ligne 9.

Lancement du dispositif expérimental WELCOME avec la SNCF - Convention de financement - séance du 11 février 2015
Lancement du dispositif experimentatal w[...]
Document Adobe Acrobat [40.2 KB]

Pour en savoir plus sur le projet Welcome, utile mais fort modeste.
Il s'agit d'un programme d'urgence pour améliorer à la marge la liaison CDG - Paris par le RER B dans la perspective de la 21e conférence climat (dite COP 21) qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.
A noter que le plus difficile a déjà été fait, puisque depuis 2014 les voyageurs aériens arrivant à CDG et souhaitant prendre le RER B pour Paris peuvent suivre une signalétique indiquant ... PARIS ! Auparavant, ils devaient suivre la direction de "Saint-Rémy-les-Chevreuse" ou "Robinson", ce qui n'était pas vraiment intuitif.

Le métro du Grand Paris risque de patiner sous le poids des procédures - 10 février 2015
Le métro du Grand Paris risque de - 10 f[...]
Document Adobe Acrobat [420.4 KB]

Pour info, la SGP se plaint de la lourdeur des procédures.
OK mais s'il y a allégement, il faut que RATP et SNCF en bénéficient aussi.

EOLE : Paris joue cavalier seul - 9 février 2015
Paris joue seul 9 février 2015.docx
Document Microsoft Word [13.7 KB]
Lancement du dispositif expérimental WELCOME avec la SNCF- Convention de financement Rapport n°2015/070 au Conseil du Syndicat des transports d’Ile-de-France - Séance du 11 février 2015
_070-rapport-Operation-Welcome.pdf
Document Adobe Acrobat [40.2 KB]
Plus de 7 milliards d'euros pour les transports franciliens - 9 février 2015
Le Parisien, 9.2.2015.pdf
Document Adobe Acrobat [469.0 KB]

Le projet de CPER 2015-2020 est désormais figé.
Le résultat est encore plus décevant que ce que je craignais.

voir le rapport dispo via ce lien, partie "mobilité" pages 102 à 11

A vue de nez, la Tangentielle Nord phase 2 a disparu, Eole est phasé et se limite au tronçon Mantes-Nanterre, les interconnexions du GPE reçoivent une enveloppe ridicule de 176 millions.

Un seul point relativement positif : une enveloppe assez conséquente (330 M€) pour les "études, acqusitiosn foncières et premiers travaux éventuels"; mais pour quel projet ?

MP 14 : c'est Alstom évidemment

Les constructeurs français étaient dans l'attente de l'attribution de plusieurs marchés de matériel roulant pour étoffer leurs carnets de commandes et donner du travail à leurs différents sites de production. Sans surprise, c'est Alstom qui remporte le marché parisien du MP14, le nouveau matériel sur pneumatiques destiné aux lignes 1, 4, 6, 11 et 14. D'un montant de 2 MM€, il prévoit la fourniture de 217 rames de 5, 6 ou 8 voitures.

La première tranche de MP14 comprend 35 rames de 8 voitures destinées à l'exploitation de la ligne 14 prolongée de Saint Lazare à la Mairie de Saint Ouen. Cette première tranche est financée à 100% par le STIF, pour un montant de 518 M€, ce qui fait beaucoup pour des rames de métro, fussent-elles sur pneumatiques (avec les surcoûts inhérents à ce roulement), mais ce coût intègre les frais fixes de développement du produit. En considérant - de façon empirique - environ 150 M€ de frais fixes sur un matériel Métro, le coût unitaire des rames ressort à un peu plus de 10M€.

Le MP14 pourvoiera également au prolongement de la ligne 11 à Rosny sous Bois, au remplacement des MP73 de la ligne 6 et complètera le parc de la ligne 4 lorsque celle-ci aura reçu les MP89 et MP05 de la ligne 14 à l'occasion de son automatisation. Aussi, l'ordre d'arrivée des rames devrait être le suivant :

  • livraison sur la ligne 14 de 35 trains de 8 voitures,
  • transfert sur la ligne 4 des 21 MP89 et 18 MP05 qui assureront dans un premier temps l'exploitation de la ligne 14 prolongée,
  • transfert des MP89 à conduite manuelle sur la ligne 6 pour remplacer les MP73
  • probablement en parallèle, livraisons sur la ligne 11
  • et un complément de parc sur la ligne 1 en cas de confirmation du prolongement au Val de Fontenay

On espère que le MP14 sera un peu moins bruyant que le duo MP89-MP05...

 Quant à l'effet sur l'emploi, 217 rames sur une durée de 15 ans, soit 14,5 rames par an, cela ne remplira pas les ateliers d'Alstom...


Il n'est pas nécessaire d'aller jusqu'à 150 M€ de frais de développement : 
En partant du coût moyen de la voiture sur la globalité du marché (1,450 M€) et en prenant en compte 112 M€ de développement sur la première tranche, on retombe sur nos pieds : (1,450 x 35 x 8)+ 112 = 518 M€, montant de la première commande STIF.
Personnellement, ça ne me scandalise pas que des frais de développement soient facturés avec la première tranche. C'est même assez logique. Quant au montant à imputer sur cette première tranche, je n'ai pas d'avis.

Quant au bruit évoqué la question  a été soulevéau CA de la RATP.
Le marché impose une baisse de 1 à 2 dBA par rapport au MP05.
(Rappelons qu'une diminution de 3dBA reviendrait à diviser le niveau de bruit par deux (échelle logarithmique))

Le CPER 2015-2020, incluant le volet mobilité, doit être voté à la région les 12 et 13 février.
Le document doit être figé d'ici 48h.
Comme on le craignait, les crédits proposés sont loin de permettre de financer tous les projets qui sont prêts.
D'intenses négociations ont lieu depuis plusieurs jours où chaque élu tente de sauver "son" projet.

D'où le communiqué AUT relatif aux investissements pour les transports franciliens qui est en ligne.