Voici le lien vers un article publié hier sur le blog Transport Paris, sur le prolongement du T11, recommande maintenant de réaliser le prolongement en partageant les voies de la Grande Ceinture avec le fret. 
 

Concernant le T11, il est certain que cette ligne n’atteindra son efficacité maximale qu'après prolongement à la fois à l’ouest et à l'est. Choisir la solution du tram-train théoriquement compatible avec le réseau ferré national et créer deux voies nouvelles dédiées sur la totalité de la ligne ont constitué des choix contradictoires qui n'ont eu comme résultat que de faire monter inutilement le coût de cette ligne sans bénéfice pour les usagers.

 

Cependant, devant les difficultés de financement des deux prolongements, ce choix pourrait trouver une justification par l'utilisation des voies de la Grande Ceinture qui sont loin d’être utilisées intensivement en journée, au prix peut-être d’une réduction des fréquences du T11 aux heures de passage des trains de fret. Cette solution à peine dégradée par rapport au projet initial présente les avantages d'être bien moins onéreuse et plus rapide à mettre en œuvre.

La ligne 4 n’arrivera à Bagneux qu’en 2021 - 28 février 2018

La mise en service du prolongement de la ligne 4 du métro, de Montrouge à Bagneux, est officiellement repoussée de fin 2020 à mi-2021.

La ligne 4 du métro arrivera à Bagneux avec six mois de retard. Initialement prévue pour fin 2020, « la mise en service du prolongement est décalée à mi 2021 », a-t-on appris auprès de la RATP. Un nouveau tunnel de 1,8 km de long, au départ de la station mairie de Montrouge (ouverte en 2013), doit permettre de desservir une première station à Montrouge-Bagneux (station Verdun Sud), et le cœur du quartier Châteaubriand à Bagneux (futur terminus, station Bagneux, en correspondance avec la future ligne 15 Sud en 2024).

 

La RATP assure que, « d’un point de vue technique, le chantier se déroule dans les temps annoncés ». Mais c’est au niveau des acquisitions foncières que le bât blesse. Au sujet d’un relogement en particulier.

La RATP rappelle que le planning avait été « allongé d’un an, soit fin 2021, par la nécessité de reloger une famille en difficulté, qui habitait sur l’emplacement de la station Verdun Sud, retardant d’autant le démarrage des travaux de cette station ».

 

En dépit de mesures pour accélérer le chantier (changement de méthodes de creusement, allongement de plages horaires quotidiennes de travaux…), la RATP n’a pu rattraper tout ce retard. D’où l’annonce ce mardi d’une mise en service pour mi-2021.

RER C : la station Saint Michel fermée au moins jusqu'à... fin avril - 27 février 2018

En raison de la crue de la Seine, cette gare qui sert de correspondance entre les RER B et C est maintenant fermée depuis plus d’un mois. A cause d’un risque d’amiante selon la SNCF.

 

Très mauvaise nouvelle pour des dizaines de milliers de franciliens : la station Saint-Michel Notre Dame du RER C, où montent chaque jour 60 000 passagers, va rester fermée «au moins jusqu’à fin avril », indique SNCF Réseau, qui va afficher l’information à partir de ce mercredi matin dans les gares de cette ligne aux 540 000 usagers quotidiens.

En cause, la crue de la Seine, qui commence enfin à se résorber. Elle a d’abord entraîné la fermeture du tronçon central de la ligne pendant près de quinze jours, puis provoqué des infiltrations dans la voûte de la gare de Saint-Michel, rendant impossible sa réouverture au public.

 

Car, en gare typique des années 70, elle est pleine d’amiante... Or, les infiltrations d’eau ont provoqué la désagrégation du «flocage » qui enrobe la voûte et y maintenait emprisonnées les fibres.

Les équipes de SNCF Réseau sont donc actuellement en train de «défloquer la voûte », une tâche qui les occupera jusqu’à fin avril.

 

L’objectif suivant, bien plus lourd, c’est de «désamianter totalement la gare ». Reste à savoir comment, et surtout quand.

«Nous espérons pouvoir rouvrir Saint-Michel à la fin avril puis, à l’occasion des travaux Castor (campagne annuelle de travaux dans le tronçon central qui se déroule pendant l’été depuis vingt ans, NDLR), faire les travaux nécessaires. Nous faisons tout pour que cette solution soit possible », assure SNCF Réseau, qui précise qu’une étude de faisabilité, dont les résultats seront connus dans quinze jours, est en cours.

 

Cela dépendra également des nouvelles mesures de qualité de l’air. «Jusqu’à présent, les analyses qui ont été effectuées n’ont pas révélé la moindre présence d’amiante dans l’air ».

 

Si en revanche, les tests, une fois le déflocage effectué, font apparaître des traces d’amiante, il faudra confiner la zone. Et surtout, la gare restera fermée... au moins jusqu’à la fin du mois de juillet.

 

Dans tous les cas, pour les quelques milliers de voyageurs qui avaient l’habitude de changer à Saint-Michel pour prendre le RER B, la ligne 4 ou la ligne 10 depuis le RER C, il va falloir continuer, encore quelques semaines, à recourir au plan B. Mais le plan B, ils en ont soupé, à l’image d’Olivier, qui avait l’habitude de combiner RER B et C. «Je descends à une autre station du RER B, puis j’enchaîne avec le métro. Mais ça me prend facilement un quart d’heure de plus », peste le quinquagénaire.

Tramway T1

 

TRAVAUX DE MAINTENANCE DES VOIES DU 19 au 26 FEVRIER INCLUS
 
Dans le cadre de la politique d’entretien de son patrimoine, la RATP réalise des travaux de consolidation des voies au niveau de la D115 entre les stations Escadrille Normandie Niémen et La ferme.
 
Les travaux auront lieu du19 au 26 février et seront réalisés par l’entreprise ETF.
 
Les travaux seront fait exclusivement de jour (8h-20h) et une déviation routière sera mise en place.
 
Nous sommes conscients de la gêne occasionnée pour les riverains et mettrons tout en œuvre pour limiter l’impact et la durée de ce chantier. 

Arrêts à la demande dans les bus : les lignes concernées - 15 février 2018

 

 
 
 
Onze lignes de bus d’Ile-de-France vont
expérimenter les arrêts à la demande.

Ile-de-France Mobilités vient de dévoiler le détail des lignes de bus concernées par les arrêts à la demande. L’expérience de 6 mois sera menée dès ce mois de mars sur 11 lignes de la région capitale. À partir de 22h, il sera donc possible sur les lignes suivantes de demander à s’arrêter n’importe où sur le trajet du bus.

Sept lignes sont concernées en Seine-et-Marne, sur le réseau Mélibus :

- A, Rubelles - Dammarie les Lys
- C, Gare de Melun – Vaux-le-Pénil
- DL, Gare de Melun – Gare de Melun
- E, Melun – Dammarie les Lys
- F, Melun – Le Mée sur Seine
- H Melun (que le dimanche)
- H Dammarie (que le dimanche).

Quatre autres lignes sur le réseau TRA en Seine-Saint-Denis :

- 602, Raincy Gare – Coubron Stade
- 607, La Courneuve 8 mai 1945 – Villepinte Gare
- 618, Aulnay-sous-Bois – Sevran Lulli
- 620, Le Blanc-Mesnil Pont-Yblon – Bobigny Pablo Picasso

l'ADUTEC Visite la station Chatelet les Halles et du centre bus Jourdain - 14 fév  2018

l'ADUTEC, l'AUT Ile de France, présents à la réunion avec les associations d'usagers sur les dispositifs d’indemnisation et d’incitation à la performance
organiser par Ile de France Mobilités le 13 février 2018

Bilan épisode neigeux

En 1ere approche, sur le ferroviaire, il me semble qu'un réseau de cette importance est sous-équipé en réchauffage d'aiguille, notamment dans les voies de garage.
- il semble aussi manquer de personnel pour déneiger les quais.
- l’entretien insuffisant du matériel déjà en temps normal (notamment sur RER E et ligne P) conduit à une multiplication des pannes lors d'un coup de froid.
- l'élagage aux bord des voies semble encore insuffisant, de nombreuses branches / arbres sont tombés sur les voies.

Je me disais qu'il serait peut-être pertinent d'équiper les bus de pneus hiver, au moins une partie du parc, pour les lignes principales.
Je sais pas combien ça couterait mais bon, pas + que des bus hybrides ;-) qu'en pensez-vous ?

Il faudrait y ajouter les problèmes des tramways avec une interruption de trafic sur le T3a de la Porte de Vitry à la Porte de Vincennes au début de l'épisode neigeux et surtout les trams sur pneus T5 et T6 qui ont été complétement interrompus suite à, semble-t-il une absence de déneigement de leur piste et surtout une absence de nettoyage des abords du rail de guidage, pris dans la neige tassée et la glace.

Il faudrait aussi parler du "gel des caténaires" des voies de garage (à Brétigny ?) alors que la température n'est jamais descendue au-dessous de moins 7 ° la nuit, ce qui n'est pas exceptionnel en Ile-de-France.

Il en est de même pour les aiguillages des voies ferrées traditionnelles
dont les plus stratégiques sont chauffées l'hiver. En pleine voie, il
peut aussi se former des amas de neige glacée ou de glace qu'il sera
nécessaire d'éliminer. Voir à 4mn50 :


https://www.youtube.com/watch?v=ObbavkpWCLc

RER B Nord perturbé vendredi 9 février 2018

Un responsable de SNCF Réseau nous à confirmé, après hésitation, que le nouveau transfo de Drancy, qui avait été mis sous tension à vide ce matin, a fait un arc électrique et a pris feu après avoir été mis en
charge !! Les pompiers l'ont noyé pour éteindre l'incendie.
Il avait pourtant été testé par le constructeur au préalable.

Une expertise doit être mené pour comprendre ce qui s'est passé.

L'ancien transfo étant définitivement HS, c'est le survolteur du PIEX,
réputé peu fiable, qui doit continuer à apporter la puissance suffisante...

À partir du 08 février 2018 Station La Dhuys – modifications des horaires de chantier et des jours travaillés
 
Le puits de la station La Dhuys a atteint sa profondeur maximale de 25 mètres. L’heure est maintenant à la réalisation des fondations du fond du puits, qui supporteront le passage du tunnelier et les différents niveaux de la station. Ces opérations doivent être réalisées avant le mois d’avril pour permettre la suite des travaux et le début de réalisation de l’ouvrage dans lequel passera le tunnelier. Cela implique de pouvoir travailler sur des plages horaires plus longues et un jour supplémentaire.
 
Ainsi, nous vous informons que les travaux au fond du puits commenceront à 6h00 et se termineront à 22h00 du lundi au vendredi et de 9h00 à 17h00 le samedi jusqu’au 17 mars 2018 inclus.
 
Aucuns travaux bruyants ne seront effectués en surface avant 7h00 ni après 20h00.

l'ADUTEC présent à la réunion des adhérents de l'AUT en présence de Frédéric Leonhardt (urbaniste) <<40 ans après la création du RER, quel bilan en tirer et comment compléter le réseau de transport ?>> - 5 fév 2018

l'ADUTEC présent à la mise en place du 1er tunnelier du Grand Paris Express sur le chantier du puit Champigny Plateau - 3 fév 2018