La présidente de la commission d'enquête du T10 avait déjà sévi pour les serres d'Auteuil et, à titre d'équipière, pour la RD7 dans les Hauts de Seine.
Vous connaissez le fameux règlement qui assure la bonne marche de l'entreprise, en l'occurrence  la carrière d'un commissaire enquêteur :

1- le maître a toujours raison
2-- quand le maître a tort, se référer à l'article 1 

 Seul espoir pour les assoc : quand il y a plusieurs maîtres d'avis différents. Ici, la Région et le 92 étaient- se sont mis ?- d'accord. J'attends les commentaires de Pierre Serne, qui avait porté seul la contestation au sein du STIF.

Peu importe l'existence d'un front associatif ou la réserve de l'Autorité Environnementale. Les avocats peuvent se frotter les mains.
 

Pour info, avis favorable avec 2 réserves de la commission d’enquête publique sur le T10 :
http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/Publications/Annonces-avis/Enquetes-publiques/Enquetes-publiques-2016/Tramway-T10

Les 2 réserves portent sur l'itinéraire cyclable le long de la RD2 et un pavillon très près du tracé à racheter à Antony.
En revanche, la commission semble convaincue par les arguments des maitres d'ouvrage sur l’emplacement du SMR.

Le STIF devrait déclarer l’intérêt général du projet lors du conseil du 17 février.
 

16 février 2016