1er juillet 2017 - Premier jour de circulation commerciale pour les Citadis Dualis de la ligne 11 Express du tramway d'Ile-de-France. Il relie Epinay-sur-Seine au Bourget.

l'ADUTEC invité à l'inauguration du Tram   T 11 - 30 juin 2017

Communiqué de l'AUT IDF

 

Mise en service du Tram11 express : bonne nouvelle, mais des inquiétudes demeurent et la ligne reste incomplète

 

 

La mise en service du T11 Express entre Epinay et le Bourget est une bonne nouvelle pour les usagers de la banlieue nord de Paris, qui bénéficient pour la première fois d’une portion de rocade rapide leur évitant de transiter par Paris. C’est l’aboutissement d’un très long processus puisque la première concertation publique sur ce projet date de 1999 !

Cependant, l’Association des Usagers des Transports / FNAUT Ile-de-France souhaite attirer l’attention sur les sujets suivants :

- les usagers attendent une qualité de service optimale, surtout s’agissant d’une ligne neuve, courte et sur voies intégralement dédiées. Les difficultés permanentes de la ligne T4, seul autre tram-train francilien exploité par la SNCF, laissent craindre que ce ne soit pas le cas.

- alors que les quais sont prévus pour des rames doubles voire triples, l’exploitation ne sera faite qu’avec des trams simples, soit 250 places maximum. Nous craignons une saturation rapide de cette ligne, notamment aux heures de pointe. D’ailleurs un document du STIF de 2009 prévoyait un taux de charge « d’environ 100% » sur l’interstation la plus chargée !

- l’usager qui ne possède pas de passe Navigo ne pourra pas utiliser le ticket T+ comme dans les autres tramways. Il devra acheter un ticket spécifique origine / destination et repayer pour faire une correspondance avec un bus. Nous demandons que cette complication tarifaire soit supprimée dans les meilleurs délais.

- cette ligne prendra toute son utilité quand elle sera prolongée, jusqu’à Sartrouville à l’ouest et Noisy-le-Sec à l’est, comme prévu dans la déclaration d’utilité publique de 2008. Environ 50 M€ ont déjà été dépensé en études détaillées (AVP) et acquisitions foncières. Nous demandons aux financeurs Etat et Région de débloquer les budgets nécessaires à l’engagement rapide des travaux. Concernant la partie ouest, un courrier a été adressé à la Ministre des Transports et à la Présidente de la Région Ile-de-France, avec les associations Cadeb et Plus de Trains.

  • JPEG - 182.8 ko30 juin 2017
 
 
 

Bonjour,
Merci pour votre communiqué.
J'appelle votre attention sur le fait que le dérapage des couts du projet a conduit le STIF, en accord avec les financeurs, de revoir sa copie afin de permettre la réalisation des sections est et ouest.
Pour ce qui est de la section ouest, qui permettra d'assurer les interconnexions avec toutes les radiales qui desservent le Val d'Oise, nous demandons au Département de s'engager un peu plus qu'il ne le fait aujourd'hui
amitiés
Gilles leblanc