Communiqué de l'AUT Ile de France

 

Les entreprises doivent aussi participer à l’effort de financement des transports d’Ile-de-France pour éviter un Passe Navigo à 100€ par mois !

 

Face aux pertes de recettes liées au Covid et à la flambée des prix de l’énergie, le constat d’un « trou » de près de 1 Milliard d’Euros pour équilibrer le budget d’IDF Mobilités en 2023 a été officialisé en septembre.

 

Depuis, ce « trou » a pu être en partie comblé grâce, notamment, à l’augmentation de la participation des collectivités locales mais il manque encore plus de 400 M€.

 

Comme nous l’avons déjà indiqué, une hausse modérée des tarifs est envisageable compte-tenu de leur gel depuis 2017 mais à la condition d’un retour progressif à une desserte à 100% par rapport à 2019.

 

Une augmentation brutale de 10, 20 voire 30% serait inacceptable et contre-productive car elle ferait fuir une partie des usagers.

 

Nous appelons donc les parlementaires à voter en faveur d’une hausse ciblée du Versement Mobilités (VM) payé par les entreprises de plus de 11 salariés.

 

Cette hausse ne concernerait pas la grande couronne mais principalement Paris et une partie des Hauts-de-Seine, zones globalement bien desservies et où des investissements sont en cours.

 

Ce vote doit intervenir dans les prochains jours dans le cadre du budget 2023 (PLF). Face aux enjeux climatiques et sociaux, chacun doit prendre ses responsabilités, sans arrière pensée politique. 

 

Contacts : Marc PELISSIER (président) 06 75 66 08 66 - Bernard GOBITZ (vice-président) : 06 62 17 58 29

 

19 octobre 2022